Bonjour et joyeux noël à tous !

Vous trouverez ici le Communiqué de Presse de l'Intersyndicale Salarié concernant le rendez-vous au Ministère des Affaires sociales, de la Santé et du Droit des femmes qui a eu lieu le 22 décembre 2014 et au cours duquel les représentants de l'Intersyndicale ont pris acte de l'absence de perspectives d'ouverture de négociations salariales.

Préparez-vous à de l'action pour 2015 !

Le bureau du SRONP

logo reduit

Nouvelle réunion avec le cabinet de la Santé pour le reclassement des salariés

Cher(e)s collègues,

Lundi 22 décembre à 18h, l’intersyndicale des orthophonistes a de nouveau rendez-vous au cabinet du ministère de la Santé pour échanger sur le problème de reclassement des orthophonistes hospitaliers. Si les promesses (de juillet !) sont enfin tenues, nous devrions enfin disposer de données précises sur l’état des emplois d’orthophonistes dans les hôpitaux.

De plus en plus de Commissions médicales d’établissements (CME) votent des motions de soutien à notre revendication dans toutes les régions, nous continuons à informer tous les orthophonistes et les parlementaires, nous rencontrons des élus pour les informer de l’urgence du problème, mais pendant ce temps – parce que les salaires restent à des niveaux injustifiables - les postes vacants sont de plus en plus nombreux et les soins orthophoniques ne sont plus fournis à de plus en plus de patients.

Toutes les organisations de l’intersyndicale sont décidées, le ministère est manifestement gêné, mais la résolution du problème est pourtant simple : à niveau de qualification égal, salaire égal !

Nous espérons que la mesure du problème aura enfin été intégrée par le ministère de la Santé, et des actions de plus en plus larges sont déjà prévues en 2015 si encore une fois nous n’étions pas entendus.

La FNO et les autres organisations vous tiendront au courant au plus vite des suites de cette réunion.

Cordialement.

Bruno SARRODET

Vice-Président FNO chargé de l’exercice salarié

Chers collègues,

La réunion au ministère de la Santé du 1er octobre concernant le problème du reclassement des orthophonistes de la Fonction Publique a été l’illustration du mépris de l’administration de la Santé pour ce problème urgent. Nos interlocuteurs du cabinet de la ministre et de l’administration (DGOS[1]) n’ont pas tenu leurs promesses : les représentants de la Fonction Publique étaient absents et aucun des documents de travail prévus n’était disponible !

Nous avons obtenu un nouveau rendez-vous le 14 octobre à 16h30, cette fois au Ministère de la Fonction Publique, avec les représentants du cabinet de la Santé, de la DGOS et de la DGAFP*.

Afin de montrer notre détermination et notre unité, afin de montrer que nous n’acceptons pas que la représentation nationale des professionnels de santé soit méprisée, l’intersyndicale des orthophonistes a décidé d’organiser un débrayage d’une heure la veille de ce rendez-vous.

Orthophonistes salariés de la Fonction Publique, titulaires et contractuels, nous vous invitons donc vivement à déclarer dès que possible à votre hiérarchie administrative (cadre de santé) votre participation à la grève :

Lundi 13 octobre, pendant une heure, de 13h à 14h.

Vous trouverez en pièce jointe la copie du préavis de grève déposé par la CGT (que votre établissement a normalement reçu), ainsi qu’un document détaillant le droit de grève pour les orthophonistes.

Nous avons conscience du court délai avant cet appel au débrayage, mais c’est avant tout un signal d’avertissement, convenu par l’ensemble de l’intersyndicale des orthophonistes : notre colère et nos actions vont grandissantes.

Nous comptons sur votre participation pour soutenir un reclassement juste des orthophonistes. Depuis 1986 nos grilles salariales ne sont pas à la hauteur de notre diplôme et de nos compétences, ce gouvernement qui a accordé le Master à nos études doit assumer sa décision et nous reconnaître vraiment au niveau bac+5 : parce que c’est une mesure de justice, mais surtout parce que c’est une mesure de sauvegarde de l’offre de soins dans tous les établissements.

Sans cela, l’orthophonie va disparaître des soins hospitaliers !

Le nombre d’orthophonistes hospitalier était de 1500 en 2002, il est de 950 aujourd’hui…

Ce dossier est une priorité pour la Fédération Nationale des Orthophonistes ; il l’est aussi pour l’ensemble des orthophonistes !

Merci de diffuser largement cet appel à tous vos collègues hospitaliers.

Merci d’avance pour votre participation, nous vous tiendrons très rapidement informés des conclusions de ce rendez-vous du 14 et de la suite de ce dossier essentiel.

Bruno Sarrodet

Vice-président chargé de l’exercice salarié pour le Bureau Fédéral de la FNO

Droit de grève FNO

Préavis CGT

Appel à un débrayage d'une heure le lundi 13 octobre, de 13h à 14h pour les orthophonistes salariés de la Fonction Publique, titulaires et contractuels.

La réunion au ministère de la Santé du 1er octobre concernant le problème du reclassement des
orthophonistes de la Fonction Publique a été l’illustration du mépris de l’administration de la Santé pour ce problème urgent. Nos interlocuteurs du cabinet de la ministre et de l’administration (DGOS) n’ont pas tenu leurs promesses : les représentants de la Fonction Publique étaient absents et aucun des documents de travail prévus n’était disponible !

Nous avons obtenu un nouveau rendez-vous le 14 octobre à 16h30, cette fois au Ministère de la Fonction Publique, avec les représentants du cabinet de la Santé, de la DGOS et de la DGAFP*.

Cher(e)s collègues,

 Jusqu’au rendez-vous du 22 juillet dernier, les rencontres avec les représentants du ministère de la Santé n’étaient qu’une présentation de notre problématique devant des interlocuteurs différents à chaque fois. Malgré nos demandes incessantes d’entamer discussions et négociations, nous en restions cependant qu’à ce stade de l’exposé.