Cher(e)s collègues,

Veuillez trouver ci-joint le communiqué de presse de l'intersyndicale des orthophonistes relatif aux mesures du plan d’urgence annoncées le 20 novembre par le Premier ministre Edouard Philippe et la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn. Ce dernier fait suite à la forte mobilisation des professionnel·le·s de santé dans la fonction publique hospitalière et le secteur privé.

Cordialement.

Mélanie Engelhardt

Vice-Présidente chargée de l’exercice salarié

Séverine Cavagnac-Wurtz

Secrétaire générale

Cher(e)s collègues,

Vous trouverez ci-joint le communiqué de presse le FNO suite aux annonces gouvernementales sur l'hôpital.

Nous vous en souhaitons bonne réception,

Cordialement,

Mélanie Engelhardt

Vice-présidente chargée de l’exercice salarié

 

fédération nationale des orthophonistes

01 40 35 63 75
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
145 boulevard de Magenta, 75010 Paris
www.fno.fr

Cher(e)s collègues,

 

La FNO soutient la mobilisation du 14 novembre dans la Fonction Publique Hospitalière et dans les établissements du secteur médico-social.

Les orthophonistes salarié⋅es, à l’instar des autres salarié⋅es du public et du privé, défendent l’accès aux soins pour toutes et tous sur tout le territoire, au sein d’équipes pluridisciplinaires, la qualité et la continuité des soins, la transmission des compétences et la qualité de vie au travail.

Aujourd’hui, les orthophonistes salariées disparaissent peu à peu du paysage de la santé. De très nombreux patients ne bénéficient pas des soins nécessaires recommandés par la Haute Autorité de Santé ou les sociétés savantes et cette perte de chance aggrave bien souvent leurs troubles.

 

La pénurie actuelle d’orthophonistes salarié⋅es (31% dans le secteur privé à but non lucratif !) est directement corrélée à une précarisation financière et statutaire des orthophonistes :

-         salaires peu attractifs : un·e orthophoniste touche seulement 300€ de plus que le SMIC après 5 ans d’études !

-         statuts précaires : les contrats courts se multiplient, au détriment de la qualité de vie du professionnel et de son maintien dans le poste !

-         morcellement ou transformation des postes : les effectifs des orthophonistes, déjà faibles, diminuent encore !

-         sous-traitance des soins orthophoniques vers le secteur libéral : cela fragilise l’exercice salarié et surcharge encore plus le secteur libéral !

Et pourtant…

… L’orthophonie est reconnue comme un métier en tension

… L’orthophonie est reconnue comme une profession aux pratiques avancées

… L’orthophonie est reconnue comme une formation diplômée en grade Master 

Les fédérations d’employeurs du secteur privé à but non lucratif partagent notre constat sur la pénurie d'orthophonistes salarié⋅es et l’impact négatif en termes d’accès aux soins. Ces fédérations ont annoncé défendre le maintien des orthophonistes dans leurs établissements et sont engagés dans un processus de revalorisation de leurs conventions pour prendre en compte le niveau d'études et de responsabilités des orthophonistes. Aucune annonce de ce type dans la Fonction Publique Hospitalière !

La question de la revalorisation de la rémunération est renvoyée vers les pouvoirs publics. Nous avons alerté maintes fois le Ministère, le gouvernement et le Président de la République : ils se désintéressent de la question !

Faisons à nouveau entendre notre voix aux côtés des autres salarié⋅es !

Le mot d’ordre est simple :

création d’une grille de salaire corrélée à notre niveau d’études bac+5

et à notre niveau de responsabilités en pratiques avancées !

Cordialement.

Mélanie Engelhardt

Vice-présidente chargée de l’exercice salarié

Vous trouverez [ici] le communiqué de presse.

Cher(e)s collègues,

Nous vous prions de bien vouloir trouver [ci-joint] un communiqué de presse relatif à l’interview d’Agnès BUZYN, ministre des Solidarités et de la Santé, répondant à un représentant de la profession de masseur-kinésithérapeute.

La FNO demande, dans les plus brefs délais, l’ouverture de négociations salariales pour les orthophonistes.

Nous vous en souhaitons bonne lecture,
 
Cordialement,

 
Cécile Corallini et Emily Benchimol
Secrétariat général de la FNO

Cher(e)s collègues,

 

Veuillez trouver ci-joint le communiqué de presse de l'intersyndicale des orthophonistes suite à la tenue du CSPH du 27 mars. Le 16 mars dernier, le projet de décret de reclassement des personnels de rééducation dont font partie les orthophonistes au sein de la FPH avait été refusé unanimement.

 

Le 27 mars, ce que nous craignions a pris forme ce jour : le projet de reclassement a été proposé à l'identique, de même que les grilles de salaires qui lui sont associées. 

 

Merci à vous tou(te)s qui participez à ce mouvement qui se consolide.

Nous vous tiendrons informés des suites à donner.

 

Cordialement.

Le Secrétariat général de la FNO

Cécile Corallini et Julie Riccio-Grondin